Actas de la Conferencia > Contribuciones por autor > Slattery Sibylle

Mise en oeuvre de la Stratégie continentale pour le développement des IG en Afrique: contribution de la FAO et appui à des projets IG
Sibylle Slattery  1@  
1 : Food and agriculture Organization of the United Nations  -  Página web

 

La stratégie continentale pour le développement des indications géographiques (IG) en Afrique 2018-2023 de l'Union africaine (UA) a pour objet de 1) renforcer le réseau des acteurs impliqués dans le processus IG au niveau des pays; 2) préserver et promouvoir les produits traditionnels sur les marchés locaux, 3) positionner certains de ces produits sur les marchés agroalimentaires internationaux. Cette stratégie, appuyée par la FAO en collaboration avec l'Union européenne (UE), l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), l'African Regional Intellectual Property Organization (ARIPO), l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l'Agence française de développement (AFD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) a été approuvée par l'UA au niveau politique en octobre 2017. Un plan d'action a depuis lors été établi afin de mettre en œuvre cette stratégie.

Parmi les 4 volets du plan d'action (1- coordination , 2-renforcement des compétences sur les IG et leurs chaînes de valeurs, 3-recherche et 4-communication), l'accent a surtout été mis sur le deuxième volet qui comporte trois types d'activités:”la formation, la mise en place de produits IG pilotes et un appui au développement d'un cadre juridique pour les IG.”

Grâce à la mise en place d'enveloppes budgétaires non négligeables tant par la Commission européenne ( Intellectual property rights Action for Africa project - projet AfriPI- mis en oeuvre par le bureau européen de la propriété intellectuelle -.EUIPO-) que par l'AFD ( projet Facilité IG), on assiste au développement des IG dans un certain nombre de pays africains.

La FAO, souvent en collaboration avec un autre partenaire, apporte son appui technique à la mise en oeuvre de projets ou à la formulation de projets dans plusieurs pays d'Afrique subsaharienne tels que notamment le Sénégal ( Madd de Casamance), le Niger ( Oignon violet de galmi), le Mali (Echalotte bandiagara) et le Togo ( Riz de Kovié).

Il est intéressant de noter que tous les projets appuyés par la FAO sont à l'initiative des acteurs locaux, ou dans le cas du Niger, du Ministère de l'agriculture et de l'élevage.

 

 

 


Personas conectadas : 3