Actes de la Conférence > Contributions par auteur > Gautier Jacques

La problématique des indications géographiques face au changement climatique en France
Gilles Flutet  1, *@  , Laurent Mayoux  1, *@  , Caroline Blot  1@  , Alexandra Ognov  1@  , Jacques Gautier  1@  
1 : INAO
Partenaires INRAE
* : Auteur correspondant

Comme l'ensemble des systèmes de production agricole dans le monde, les territoires où s'élaborent des produits à indication géographique (AOP et IGP en France) subissent pleinement les effets du dérèglement climatique. Les filières doivent s'adapter pour maintenir quantitativement et qualitativement leurs productions et continuer à bénéficier de l'IG. En effet, minutieusement codifiées dans les cahiers des charges et issues de savoirs faire locaux, souvent traditionnels, les conditions d'élaboration de ces produits ainsi que les aires délimitées de production sont questionnées par les évolutions du climat. Des effets peuvent être également observés sur le profil analytique (y compris sensoriel) des produits. Dans ce contexte, maintenir durablement les activités humaines développées autour de ces IG est à la fois un enjeu majeur pour la pérennité des filières et un vrai défi tant ces changements questionnent leurs fondamentaux. Il convient alors de pouvoir proposer des ajustements de règles de production : nouveaux cépages ou variétés, relocalisation de la production de la matière première, dates de récolte, condition de pâturage... Ces propositions ne doivent cependant pas dénaturer le lien qui unit le produit à son territoire, fondé sur une combinaison, parfois complexe, de facteurs naturels et humains. Dans cette communication l'INAO se propose de présenter un état des lieux des réflexions menées par les différentes filières en France et quelques exemples d'évolution de cahier des charges en lien avec le changement climatique. Un focus sur la question de l'évolution éventuelle des zones de production sera également présenté.


Personnes connectées : 2